Standard, Cascade & Super Cascade

Avec la technologie ECOPEAK®

Pourquoi utiliser le chauffe-eau muni de la technologie Ecopeak®

Le chauffe-eau muni de la technologie Ecopeak® est un chauffe-eau qui comporte 3 éléments au lieu de 2 pour un chauffe-eau standard. Cette spécificité amène une fausse perception qui est également véhiculée par certains spécialistes. Ils utilisent le fait que comme le chauffe-eau possède trois (3) éléments, il chauffera plus rapidement. Ce qui est totalement faux !

Il faut revenir au concept de base issu d’une collaboration en recherche et développement entre Hydro Québec et Usines Giant afin de proposer au consommateur un chauffe-eau qui réduit la demande collective d’électricité en période de pointe. L’objectif étant de permettre à la société d’État d’écrêter la période de pointe qui est problématique pour l’ensemble de la communauté et en permettre l’étalement dans le temps tout en limitant les impacts sur le confort des individus.

Le principe d’utiliser un 3e élément situé dans la portion inférieure du chauffe-eau d’une capacité moindre amène une faible consommation d’énergie pour les premières demandes d’eau chaude. Il a d’ailleurs été constaté qu’elles sont inférieures au tiers de la capacité du chauffe-eau standard. Concrètement, cela signifie que l’utilisation d’eau chaude pour se faire la barbe ou rincer sa vaisselle le matin déclenchera 800 watts de chauffage d’eau au lieu de 3 800 watts ou même plus selon le chauffe-eau. Un chauffe-eau standard possédant deux (2) éléments de même type (ex : 2 x 3800watts ou 2 x 4500 watts, etc.) fonctionnant en alternance provoquent une demande ponctuelle de 3 800 watts pour un robinet ouvert lors d’une légère consommation d’eau chaude.

Si, au Québec, 260 000 résidences utilisent en même temps de l’eau chaude provenant d’un chauffe-eau muni de cette technologie, la demande ponctuelle pourrait passer de près de 1 Mégawatt (988 000kW) à 208 000kW. Il faut noter que dans cet exemple nous ne tenons pas compte de l’appel diversifié qui complexifie grandement ce calcul et ses avantages pour la société d’état. Toutefois, nous pouvons certainement confirmer que par ce simple geste, nous contribuons à diminuer la demande dans une période critique pour NOTRE RÉSEAU qui alimente l’ensemble de la communauté québécoise.

Spécificités:

Étant conscient collectivement que nous avons un impact sur le bien commun de l’ensemble de la communauté, nous devrons possiblement mieux comprendre cette technologie afin de saisir les impacts potentiels sur notre quotidien.

Compte tenu que l’élément du bas n’apporte que 800 watts pour une demande ponctuelle et qu’une demande continue amènera l’élément du milieu de 3000 watts à fonctionner en simultané avec celui du bas, nous devons comprendre que la récupération de l’ensemble du chauffe-eau se fera sur une plus longue période qu’un chauffe-eau muni de deux (2) éléments. La consommation d’énergie sera identique et la facturation y étant reliée n’aura aucun impact au Québec. Il faut noter que la plupart des communautés hors Québec ont ou tendent vers une facturation différente en période de pointe. Par exemple, à Toronto la facturation module en fonction de la période d’utilisation. En date d’Avril 2018, les tarifs publiés sur leur site internet étaient de 6.5¢/kWh hors pointe, 9.4¢/kWh en période de mi-pointe et finalement 13.2¢/kWh en période de pointe.

Une famille qui utilise abondamment l’eau chaude pourrait voir ses habitudes non comblées.

L’utilisateur moyen qui consomme de l’eau chaude modérément ne verra aucun impact sur la quantité d’eau chaude fournie par le chauffe-eau muni de la technologie Ecopeak®.

Famille de 5 ou 6 personnes

Utilisateurs de bain thérapeutique

Utilisateurs de plusieurs bains par jours

Utilisateurs de douches pour de très longues périodes

Un bain de 40 gallons impériaux consommera près de 3 fois plus d’énergie qu’une douche de 8 minutes (pomme de douche standard de 9.5L ou 2.5Us gal). Le bain utilisera près de 3 fois plus d’eau également.

Un chauffe-eau de 60 gallons impériaux donnera en moyenne 33 minutes de douche totale sans compter la récupération entre celles-ci.

Puisque la technologie Ecopeak® étale la récupération sur une période plus longue, les utilisateurs de douches de longue durée, de façon rapprochée, risquent d’être légèrement plus affectés qu’avec un chauffe-eau muni de deux (2) éléments.

Les Avantages de la technologie Ecopeak®

La construction de l’élément du bas étant de très basse densité aura pour effet d’accroître sa durabilité et d’assurer une meilleure performance en ce qui concerne sa durée de vie.

R

Étant plus long donc moins puissant au pouce carré, la densité de chaleur ou densité de transfert d’énergie limitera la précipitation de calcaire sur l’élément.

R

Le calcaire accumulé sur un élément agit à titre d’isolant sur l’élément lui-même. Lorsque l’élément est emprisonné dans ce calcaire, sa température interne est plus élevée puisqu’il tente, tant bien que mal de transférer sa chaleur dans l’eau. On peut donc affirmer que l’élément qui est surchauffé verra sa durabilité grandement diminuée. Un élément exempt de calcaire n’en sera que plus performant.

Le fait que l’élément du bas fonctionne à bas régime (800 watts) sur une plus longue période, augmentera également la durée de vie de ce dernier en comparaison avec un élément qui a plus de cycles courts d’arrêt/départ.

Possibilité de passer d’un réservoir de 40 gallons à 60 gallons sans avoir recours à la modification de l’alimentation électrique. (Disjoncteur et grosseur de fils).

R

Un chauffe-eau électrique de 40 gallons est le plus souvent muni de 2 éléments de 3kW ou de 3.8kW. Cette configuration nécessite normalement un disjoncteur de 20 ampères et un fils d’alimentation de type 2/12.

R

Un chauffe-eau électrique de 60 gallons est le plus souvent muni de 2 éléments de 4,5kW. Cette configuration nécessite plutôt un disjoncteur d’au minimum 25 ampères et un fils d’alimentation de type 2/10 (plus gros).

R

Le chauffe-eau Ecopeak® de 60 gallons utilise un maximum de 3,8kW. Donc, le remplacement d’un réservoir de 40 gallons traditionnel par le modèle Ecopeak® (60 gallons) pourra se faire sans frais supplémentaire relié à la modification de l’alimentation électrique par un maître-électricien. Le consommateur verra sa réserve passer de 40 à 60 gallons.

On peut conclure que le chauffe-eau muni de la technologie Ecopeak®, de par sa conception, est équipé de composantes qui seront moins sollicitées. De plus, la présence de l’élément basse densité assurera moins de cyclage (arrêt-départ fréquents). Il en résultera donc une fiabilité et une durabilité accrues.

Finalement, comme la technologie Ecopeak® favorise une consommation écoresponsable, elle s’avère un excellent choix là où elle s’applique. Accompagnée de sensibilisation, d’éducation et de compréhension au coût individuel et social de la surconsommation, cette technologie d’avant-garde sera définitivement très avantageuse pour le consommateur de demain, qui sera possiblement facturé en fonction des périodes de pointe.

Ne devrions-nous pas être fiers, comme consommateurs, de pouvoir contribuer d’une façon concrète à l’utilisation intelligente de l’énergie qui est nôtre ? Au même titre que depuis plusieurs années, nous avons décidé de s’affairer au recyclage dans nos résidences, faire le choix aujourd’hui, pour les générations futures, de mieux consommer est l’héritage que nous chez Giant avons décidé de transmettre.

La technologie ECOPEAK®, la technologie de demain au service du consommateur aujourd’hui !

Nos modèles équipés avec la technologie

Comparativement au chauffe-eau traditionnel à deux éléments, qui concentre la puissance appelée durant les périodes de pointe, le chauffe-eau à trois éléments requiert moins de puissance et répartit la consommation d'énergie plus uniformément durant la journée.